:: Imperfections | Ce qui a de plus beau ::

Il vaut mieux vivre imparfaitement sa propre destinée que vivre en imitant la vie de quelqu’un d’autre à la perfection | Dixit Bhagavad-Gītā ou Bhagavadgītā

Entreprendre sa vie comme on l’entend? Est-ce possible?

Force de constater que ce précepte yogique a été le motto de ma vie terrestre jusqu’ici. Depuis que je sais lire et écrire. Au grand dam de Papi et Manmi. Et à mon plus grand plaisir. Orgasmique [carpe diem].

Ah. Non. Une fois, un détour. Un mariage pour un enfant. Un mal pour un bien. Il n’y a pas eu le portrait de famille rêvée de mon enfance. Il n’y a pas eu le prince charmant inspiré de ma libido [refoulée]. Il y a eu un miracle. Aucun regret. Que de l’amour.

La Vie que j’ai vécue [et encore présente] a été celle que je suis. Mille et une vignettes lumineuses de mon être. Un roller coaster délirant. Une immensité d’une profondeur exquise. Oh. Parfois, des tourments. Mais. Un retour presque parfait vers l’épanouissement.

Mon chemin est long. Imparfait. Maladroit. Mais c’est le mien.

J’y marche avec l’audace que je lui dois. Happy 36 to Me | KD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s